Eygalayes en Drôme provençale

  • Eygalayes
  • Eygalayes
  • Eygalayes
  • Eygalayes
  • Eygalayes
  • Eygalayes

Accueil du site > Tourisme > Histoire

Histoire

Le village d’Eygalayes est situé à l’extrême sud-est de la Drôme Provençale en région Rhône Alpes. Il est à une altitude minimum de 722 mètres et maximum de 1484 mètres, sa superficie est de 1797 hectares (17.97 km2).

Le nombre d’habitants est de 74 (recensement publié en 2012) avec une densité de 4,12 personnes par km2. Les habitants se nomment les Eygalayaises et les Eygalayais.

Eygalayes fait partie du canton de Séderon avec 17 autres communes dont les plus proches sont : Ballons, Izon la Bruisse, Lachau, Séderon, Mévouillon, Vers sur Méouge, Villefranche le Château, Laborel et les plus éloignées Aulan, Montauban, Montguers, Montbrun les bains, Barret de Lioure, Ferrassières, Montfroc, Reihanette, Villebois

Eygalayes est rattachée, depuis le 1er janvier 2013, à la Communauté de communes des Hautes Baronnies qui est située à Séderon.

Dans le village se trouvent 3 monuments :

  • Sur la place du village un monument aux morts de la première guerre mondiale dont la devise est « le droit prime la force ».

Monument aux morts

  • Une stèle commémorative du lieu où ont été fusillés 35 maquisards du ventoux le 22 février 1944. Ces prisonniers du maquis d’Izon-la-Bruisse ont été emmenés par un milicien à la ferme Bernard d’Eygalayes et ont été fusillés quatre par quatre. Un seul réussit à prendre la fuite protégé par un médecin juif d’origine polonaise.

stéle commémorative du 22 février 1944

  • Le Cimetière National Militaire d’Eygalayes « Aux morts du maquis » qui comporte les 35 tombes des maquisards fusillés par les Allemands le 22 février 1944.

monument national



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF